Eclosion+

La réussite, quel chemin pour y parvenir ?

La réussite est devenue la notion à la mode, on en parle partout et tout le monde veut réussir.

Elle prend une place très importante aujourd’hui dans nos discussions de tous les jours. Son absence dans une relation peut provoquer la fin de la relation. Et pourtant le mot réussite n’est plus une notion stabilisée dans ses significations.

Il se trouve que pour beaucoup de personne, la réussite est d’ordre purement matériel (villas, voitures, comptes en banque bien garnis…). Pour les partisans de la réussite matériel, l’échec, c’est l’absence de la réussite d’ordre matériel.

Mais concrètement, qu’est-ce que la réussite ?

Comment réussi-t-on ?

Comment être dans un état de réussite permanent ?

Le petit Larousse défini la réussite comme, « le résultat favorable d’une entreprise, d’un projet, d’une action ou d’une œuvre ».

Le fait de réussir peut ainsi être considéré comme le résultat d’un aboutissement, l’atteinte d‘un objectif préalablement défini.

Vu sous cet angle, la réussite revêt plusieurs formes et prend différentes définitions, pas seulement d’ordre matériel (heureusement), comme certains voudraient bien que ça soit le cas. Le but ultime de notre vie est le bonheur. Nous cherchons et trouvons une raison de vivre seulement pour être heureux.

Et la réussite, c’est tout ce qui entre dans la réalisation de cet idéal qu’est le bonheur. Le fait de se sentir heureux, en accord avec sa conscience, ses valeurs, sa passion, sa vie professionnelle, sociale et familiale. N’est-ce pas là la réussite ? Quand on a la conscience tranquille, me diraient certains.

Quel est donc le chemin qui mène à la réussite ?

Avant toute chose, il faut comprendre que toute réussite dépend de Dieu, le réalisateur et maitre de toute chose.

La réussite est un accomplissement, c’est un état d’équilibre entre nos états internes et externes. La première règle pour réussir dans toute affaire est d’avoir la foi, une croyance profonde et inébranlable en nous-mêmes et en ce que nous voulons réaliser.

Quelque soit ce que nous voulons être ou avoir, l’aboutissement sera carrément impossible si nous n’avons pas foi en nous-mêmes et à la chose que nous voulons entreprendre.

Apple I, avant d’être réaliser par Apple, le projet fut d’abord présenté par Steve Wozniak à HP, son entreprise de cœur qu’il ne voulait en aucun cas abandonner. Il a présenté le projet à Hewlett et Packard à mainte reprise, mais ces derniers n’ayant pas fois à son projet refusent de le soutenir. Il acceptera plus tard de travailler avec Steve Jobs, nous connaissons tous la suite de l’histoire.

Sans ce manque de foi et de croyance, HP aurait pu détenir la technologie qui fut le succès de Apple.

Mais Steve Jobs, dont le nom sera toujours scanné comme un entrepreneur hors pair, le doit à cette magie inexplicable qu’est la foi, la croyance en soi et en son projet.

Rien ne résiste devant un homme qui croit dur comme fer en soi, rien.

Une fois que nous croyons en nous, que nous avons confiance en nous, en notre projet, il faut se fixer un objectif. Le meilleur objectif est celui qui est SMART. Un objectif SMART est précis, mesurable, accessible, faisable et avec une date d’échéance.

Pour cela il est préférable de découper ses objectifs en buts. Une personne qui se fixe comme objectif d’économiser 1.000.000FCFA par an, peut en fonction de ses revenus et de ses dépenses, se fixé comme but d’économiser soit de façon journalier ou hebdomadairement ce qu’il faut pour atteindre son objectif d’un million.

Une autre condition incontournable dans la réussite est la patience et la persévérance.

La réussite de tout projet est impossible sans patience et persévérance. La patience étant un état de résilience, d’effort continu face aux évènements. Les difficultés, les obstacles et les échecs ne sont rien face à la puissance de la persévérance et de la patience.

La réussite est toujours au bout du chemin !

La réussite n’est pas quelque chose qui tombe du ciel, comme par hasard. Les gens aiment souvent mettre la réussite sur le dos de la chance en donnant à cette dernière une connotation péjorative, dépourvue de toute initiative et action. Ce qu’il faut comprendre, c’est que la chance n’est rien d’autre qu’un mélange de la préparation et de l’occasion. Les occasions ne viennent qu’à ceux qui sont préparer.

Les hommes et femmes qui ont le mieux réussi leur entreprise, sont ceux ou celles qui sont mieux préparés pour saisir une bonne opportunité.

13 thoughts on “La réussite, quel chemin pour y parvenir ?”

  1. Thank you for your sharing. I am worried that I lack creative ideas. It is your article that makes me full of hope. Thank you. But, I have a question, can you help me?

  2. Can you be more specific about the content of your article? After reading it, I still have some doubts. Hope you can help me.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top